maquis de l’âme

Ne pas se laisser suborner

le chant n’appartient qu’à lui même
s’ouvre dans le cri du vivant
brise le cadenas de son aliénation

libére l’enchantement des saveurs libertaires

Prendre le maquis de l’âme au vent marron
un chant de liberté entonné au prix d’une fuite

MAIS

toujours en cinquième colonne
et faire le plus de dégats possible
à ce conventionnel reproductible
cloninge étourdissant
qui broie se resserre sur le vivant
s’enrôle de force dans nos vie
nous laisse exsangue
en déploration de nous mêmes

! Se brise le flux sur le ressac des arêtes de la marchandisation
reflet de cet étranglement du monde
conditionement colonisation de tous nos possibles
idéologie de la con…formation
aux normes imposées à la pensée
pirate de sa propre vie
…à naître la mienne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s