atout kalou

j’ose à peine le dire de peur des remontrances
à l’envers des huées carabinées je sens comme un relent de printemps dans mon hivers , le sang bouillone à grosses goutte et perce à tire d’aile le plafond grisailleux
en grivoiserie atypique je jour de l’an en trompette je fleuris je caquette en havre solaire
la froidure cotoneuse montée en neige les nuées basses les stalagtites glaciaires cèdent à la gouaille de la sève tambour-majordome de l’été
kalou séga tétée à l’amargnac dessert cendré je sidére à l’omelette je serre flambé mon oeil groseille , je brâme en paille à tout va
mon colibri s’ébroue ivre à l’hibiscus givré

Publicités

1 réflexion sur « atout kalou »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s