ris ban belle

(à louve en guise de suite)

essaime de froid
ta hutte de paille en rime de feu
même argile
m’aime ton corps
craquelé
sème la poussière
d’ambre
fille au désert
ma serine
ma voix belle
sirène
de fil en fil
mon gout cerise
iris
tu ris ma belle
la pluie te brille les yeux
bille et doux
s’entortille le rêve
et casse
la magie au corps
souple vase et large
en crin le dos
bas
mon vert s’empoussière
les carreaux de ta grève
ma peau
en dessous
s’ébroue
le rose
s’effrite
et je tousse
je shoote
toi qui
me venin
qui m’ardente
en mouvement en avant
en écharpe en devant
pierraille
sable
crabe
je m’écartèle en j’avancement
je recule
je m’enterre en ventelle
je me relève en bourrasque
je réitère
je tournoie aux cimes
du grain je dort
sable d’argent
eau qui ruisselle
eau
ma bave filandreuse
eau cille
et je dune de ride en dune la soif aux talons
les côtes en archer
et je tire les pans de ma rame j’arme le bras en pagaie
rive en appui
et j’efface
j’oblitère
je me terre à taire à terre à mousse
eaux
je bois
je te vois
j’irradie
je me relève
ivre
os
limon m’aime à la vague flotte
lion
je m’appuis
à l’age
ra
m
age
à l’envie
dos
o
rivage

Publicités

3 réflexions sur « ris ban belle »

  1. tu sais, je quitte sans arriver à la fin, je pars en venant avec ma famine et mes gourmandises.

    De fougue en double tréma… laisse-moi te dire Mercï !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s