coeur du flanc

Tes yeux plissés
ta lèvre plissée

la terre dissimulée


le volcan refroidi des plis
le sol des gorgées chaudes

l’éclat du cratère dans ta main
dévale la rousseur

le courant inspire l’émotion
des émois
les mots
à ta rencontre éclaboussent

le nacre
blancheur de lait
luit
comme une aura

les couleurs de la beauté

Ta main pour suivre
au bord de tous les bords
les plis cendrés
les gris carnés


lave orangée bris des foudres
lavis des carmines ombrées

me mordent au cœur du flanc

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s