cirandane

tes lèvres baumes
ton ventre génisse  tire le  lait du monde

l’outre de la voix verse les stries de  la pluie
rouge le cercle de mon collier

mon lever de taille tes cordages de rêve
cheveux ligature débraillent ma folie

ensemble tes pieds de nacre ensable
le gite du silence


mon terrier pleure


si je rêve labyrinthe
les plinthes à la jointures des âmes


amas de plumes arachées au vent
arme la parure fière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s