O d’Orion


Nighties des nébuleuses dans les arbres
mes bras agitent les feuillages
les feuilles recueillent la sève des lunes
les ailes du vents se détachent sur l’indigo
bans de nuit
les rives des perles  d’étoiles
accrochent les points du lointain
un soupir baille à fiji
les flots à rêve
l’archipel évoque le teint
de Tahualtèque à Bangui
l’oeil mire l’iris astrale
chaleur rougissante au banc des souffles
Orion s’éveille au bois lacté

olivierGlam

© ArtySIL

Publicités
Publié dans Non classéTagué

1 réflexion sur « O d’Orion »

  1. Avec la bouche en ronde, en cercle,
    Dors, rions en eau,
    La vie se coule, se niche,
    Dans ces lumières d’étoiles,
    Poussée par le terreau de nos âmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s