vague à lam

mer_2G gout du sel marin sur ma peau B brasser l’eau du rivage retrouver les mouvements dorsaux, M me sentir nageoire

Je retrouve l’eau

la mer m’environne
mon alliée ancienne
trempe le torse à l’ hibiscus

un bien être me soulage

Ma chamade s »’emballe et je dérape
pourpre
le bleu teinte le ton carmin


ton visage malgré moi en moi

l’eau triste d’être muette
la gêne alourdie du secret

m’alléger
redevenir libre
nager vers la lumière
au loin l’eau dans les galets
loin une transparence corail étire


Une ligne éparse

garder l’eau à la verticale I médiane
douceur déterrée
cime immergée
ile toujours
pan fractal
à l’horizon
reste une ligne
se confond et trace un cercle
vif sidéral

La beauté reste la même
un même engouement
engloutie une utopie?


le temps 46 fois s’est déroulé
la plage de sable me le ramène
grain d’or où je me roule
palpe l’odeur du temps


Mon en-vie à vivre à dérouler
plage d’airain l’onde immergée

Lierre étouffant le chêne du temps la rose s’épuise en songe

MAIN_2Sagesse tristesse le sable agrippe la peau la mer ramène au rivage les vagues
c’est l’eau qui renouvelle le temps en rouleaux

Le sable sans qu’il soit triste est une rive à l’âme

Montagne infime au creux des doigts
l’age zen entoure la pierre et contemple
le vécu et l’inaccompli

Publicités
Publié dans Non classéTagué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s