Le Rouge


Une roche en été, une roche la nuit, une croche noir pour rougir sous les feux indécents de l’incendie. Le Rouge saignant milles brûlures, milles sueurs tout près d’un volcan instable, sa lave en fusion. Le Rouge à dompter sous les assauts de la Vie, elle vibre sous les caresses des mots.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s