Sur l’écriture

Sur l’écriture celle qui sonde l’abysse des vents, l’irrationnel donne essence à la parole.
Sur l’écriture celle qui descend en colimaçon, l’irrationnel donne sens muet à l’abîme.
Sur l’écriture celle qui ne peut se dire qu’en plume, l’irrationnel déverse les courants en l’air.

~°~

Flotter dans l’air à se remplir d’air – S’élever dans les airs pour tirer en l’air – L’air des émotions, ça n’a pas l’air facile – Airs à boire, c’est l’air qui fait la chanson – Des variations sur un air à arranger – Les airs nous font voyager – Les fouets de l’air par un battement d’ailes – Ces airs qui nous font tourner la tête, l’air de rien – Cela ne manque pas d’air pour être à l’air libre.

Publicités

2 réflexions sur « Sur l’écriture »

  1. vibrations de l’air -deserts- exaltation et sérénité, l’air qui plane et les nuées d’eaux coincées dans les vapeurs
    l’inspiration dérive portée sur les souffles
    la liberté entame l’ébriété des plumes àl’air

    merci de ton amitié précieuse

  2. l’air a terre, jeter dans l’air ou en l’air, en se donnant l’air…
    de prendre l’air en ayant l’air fier
    juste un souffle d’air

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s