à rimer la nuit

à rimer la nuit l’antécédent ne cède en rien
poursuivant l’immanence

la danse
dans la poursuite sombre

entre les pavés des ordres  l’art s’arroge le temps de l’arrogance
d’un couac
dans un parking fluorescent la gymnastique des bleus

grise

et  irrite la toux

fumées les stries endémiques trébuchent

dis moi les sous-vêtements de l’aube quand craquent sans dissimulation les fards d’ozone percent le jour d’une couche dérisoire attenante aux forceps de l’aurore
dyslexie les aubaines sous-jacentes luisent les peaux

recel celles à l’intox

la dissimulation tant que tombent les pétales d’une nuit distincte

aubépine le rose de l’aube

HH 007_1

Publicités

6 réflexions sur « à rimer la nuit »

    1. ouais tu n’as pas tort quoique cette fidelité à ce que je crois vrai et bon soit lourd à porter parfois , désintéressé oui , altruiste pas assez ! mais j’espère le devenir ! oui j’aime le vingtquatre , malgré moi , me lance pas un sort , hein !

  1. Bonjour Lam
    Je suis pas trop sur la blogsphère en ce moment…you know…creation….& out of control…mais alors que je bois mon café encore tôt ce matin et quand tout ce tais..
    avant la tempète …et les cris d’enfants…
    Je suis ravis d’avoir choisi de me poser chez toi….

    Plus je te lis …plus franchement j’y trouve ce quelque chose..très fort…en dedant , toujours…cette émotion…
    C’est vraiment très très beau
    Merci du partage….

    je te demanderais des conseils de peintures mais via email si tu le veux bien
    Bon début de semaine…
    Et @ plus…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s