and kissing you stroking Horse neck

spreading your wings my love wooden horse            on warm breath

Ekwos nasus blowing    flabbergasting hooves hamering freedom
while
in the oven cooking okra greens side by side with rolled  roasted poultry in carcinogenic pastry
meanwhile
over a turtle  mountain  a canopy breaking ground and grinning                              fading carpet                             hovering over a  forest singing of               awake cavity

spinning toes

cannot make up for the lost hug while kissing you

like winding                     wide wilderness of an unrush mountain stream                            desperately climbing                                   whimsical tree   pilgrim Bear and staggering doe  and me

Publicités

4 réflexions sur « and kissing you stroking Horse neck »

  1. Tiens cette photo me dit quelque chose, prise en en automne 2008. J’avais écris un texte sur celle-ci, mais je ne me rappelle plus ce que j’en ai fait. Je crois que j’ai du le mettre dans un des recueils…

    /// Très inspirant et de saison – l’émotion à chevaucher les cheveux aux vents///

  2. à oui ! tiens ! j’avais gardé cette photo mais je ne savais plus où je l’avais fauché ! c’est la tienne ?
    j’adore ces rencontres imprévues !
    merci ! superbe photo !

  3. Dans cette couleur, elle rendait au mieux l’aspect graphique du cheval. Je trouve, et un côté mystérieux par ce cadrage.

    En la revoyant, un effet de souffle. Et des textes à faire remonter de la terre…Collectif inconscient à l’oeuvre, peux-être !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s