la pie bleue

Soudainement par la fenêtre ouverte
l’oiseau en pardessus bleu penche la tête
trois p’tits tours et puis dit non

La pie plante son bec et puis s’en va

Gaston Copard -La-pie bleue de Chine-1927
Gaston Copard -La-pie bleue de Chine-1927
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s