Derrière lui le clavier martèle
il s’attache à chacun des mots
Il y a un seuil et il y a une ombre
traverser c’est à dire passer
peu importe ce qu’il y a derrière
il faut qu’il y ait une épaisseur
se dénuder comme on revêt
il trouve qu’il a un gros ventre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s